lundi 10 novembre 2014

La 30ème campagne des Restos du Cœur débute !



Ouverture de mes fenêtres ce matin, le froid est là et mes pensée en ce début d'hiver vont vers ceux qui galèrent, il me semble important de relayer l'information des Restos du Cœur qui œuvrent depuis des années pour les plus démunies dans notre pays.

Avec le temps, je m'aperçois que j'ai grandi avec la génération Coluche (merci à toi), je me souviens des passages sur notre ancien téléviseur familial et de notre attention à chaque émission qui nous indiquait qu'une main était tendue vers l'autre, la transmission c'est faite d'année en année... 

Alors voilà, une nouvelle année s'ouvre, une nouvelle période difficile et un besoin de bénévole est ressentit, à l'heure où la 30ème campagne des Restos du Cœur débute.

Les Restos du Cœur lance un appel pour rechercher de façon urgente des bénévoles dans tous les domaines de compétences.
Femme ou homme, étudiant, retraité ou actif, chacun peut trouver la place qui correspond à son savoir-faire et à sa disponibilité en rejoignant les 67 600 bénévoles des Restos du Cœur. 




samedi 31 mai 2014

Confidence




Enfin…, 

Ecrire pour se libérer, soulager son esprit, son cœur, c’était devenu inévitable…, c’est chose faite !

Avec le temps, notre destin, on apprend à le prendre en main, c’est nous qui l’écrivons, mon entourage avait raison.

Quand je me lance dans mes quêtes, dans mes combats que certains fataliste trouvent inutiles, moi je réponds que je suis absorbée, passionnée, j’y mets mon cœur, mon dévouement, mes tripes, je donne tout, parfois j’y perds même des plumes et alors j’assume…,

Pourquoi ? 
Parce ce que je me ressource en vous, quand à travers mes actions j’aperçois un léger petit fil de lumière qui m’indique que vous reprenez espoir, que vous vous sentez soutenus et accompagnés, de nouveau libre de penser et d'espérer, et que l’envie d’avancer est de nouveau sur l’échiquier, alors le combat ne fait que commencer et comme on n’a su me l’enseigner un combat n’est pas perdu tant que nous ne l’avons pas mené jusqu’au bout !

Et même si on le perd, vous savez quoi on y gagne en rencontre, en échange, à l’intérieur de soi, mais surtout en rapport humain, n’est pas l’essentiel à notre époque.

A ce jour, je me lance, je fonce, j’avance…

A ce jour, je débats, je défends, je prends position…


A ce jour, je ne nie pas mon passé mais sachez le mon avenir sera différent.









dimanche 11 mai 2014

La recette de mon monde




Ecrire n'est pas une vérité vrai, il faut savoir le faire avec justesse.

Les mots, les vrais mots, ceux qui sont magiques, viennent souvent coup à coup taponner dans votre tête, par pulsion, par émotion, il faut juste savoir les attraper au bon moment et c'est souvent le moins évident...

Si pour certains être une vrai blogueuse est différent alors la considération est moindre, j'aime me dire que je suis une belle joueuse épisodiquement des mots, en tout cas j'aime apprécier mon petit réconfort personnel, mon petit jardin qui intéresse ou pas, mais qui est là qu'on le veuille ou pas.

Certains apprécie de me lire et d'y déchiffrer mon vrai moi, pour à travers celui-ci mieux me connaitre, savoir ce que j'ai envie de porter et d'apporter dans l'ensemble de mes combats et vous savez quoi c'est la bonne recette :-) #MerciàVous






vendredi 2 mai 2014

Ma gazette du jour…






Après quelques jours de voyage, je remonte sur mon bateau tel Une pirate au bord de l’eau et là je pense à un poto

Je traverse délicatement le fleuve, je regarde autours de moi, et pour une fois, par hasard je me penche à droite (on a le droit d’être curieuse de temps en temps), et après 1 mois je m’aperçois que les axes désirés ne sont pas du tout dans ma conception d’une politique proche des concitoyens.

1 mois pour savoir qui fait quoi, 1 mois de flou artistique, 1 mois de stand by interminable…, puis enfin la fameuse publication est dévoilée, et là m’apparait une vision de nomination de délégation qui semble dans le doublon en tout cas pour certaines, loin de la priorité de tous les aulnaysiens soyons en sur, et pourtant c’est mots sont réédités en abondance.

A ce jour je reste encore dans le flou, comme bien d’autres…,  sur la question du logement, de l’éducation, de la santé, du social, etc.…, mais la priorité est aux rumeurs, alors que notre ville, celle qui nous a vu grandir, et Nous les aulnaysiens, nous avons besoin de vraies réponses et non de médiatisation intensif.


Alors on se dit que c’est formidable, et qu’il va falloir prendre son mal en patience… (Vous me direz j’ai tout mon temps et puis j’ai un appui de poids Mon journal de bord) , mais bon rien est perdu  je vais vous dévoiler un secret il  parait qu’On nous aime.  





mercredi 2 avril 2014

MERCI ET BRAVO A VOUS !



Quand le silence est d'or....

A quelques jours du résultat des élections locales, je reprends ma petite vie et par la même occasion ma petite plume…, me fallait il cela pour reprendre mon activité de pseudo écrivain à mes heures creuses, à vrai dire je n’en ai pas la réponse !

J’ai fait un petit calcul avec mon œil gauche, un an que je n’avais pas réussi à écrire, un an c’est long et tellement nécessaire à la fois, et puis faut un peu de temps quand on fait pas de recopiage systématique mais plutôt une écriture qui sort des tripes.

Je ne peux être qu’heureuse de cette campagne chaleureuse et énergique que nous avons mené sur notre ville de cœur, malgré quelques surprises qui me reste à travers la gorge et qui vont surement engendrer des rapports différents dans le devenir, mais bon cela fait aussi parti du monde politique et puis ça permettra d'écrire encore et encore.

Je ne regrette rien, car lorsqu’on est militante depuis si longtemps (et oui ça commence à faire un bail maintenant), on sait que rien n’est  jamais gagné jusqu’au dernier bulletin mis dans l’urne.

Je ne regrette rien, car je respecte trop notre démocratie, trop nos fondements républicains.

Je ne regrette rien, en voyant les chiffres départementaux qui démontre que nous ne sommes qu’une absorption de plus.

Je ne regrette rien, car l’analyse se fera avec le temps...

Les derniers mois, m'ont parfois renvoyé sur mon banc de fac, à l'époque où j'effectuais mon étude sociologique sur mon propre quartier, où tout ce que je désirais c'était faire ressortir la richesse de celui-ci et de ses habitants, richesse qui m'avait tant apporté personnellement. 
Aujourd'hui, je reste d'autant plus convaincue que nos quartiers et nos habitants sont un exemple à prendre sur bien des domaines.

Durant cette campagne locale, j’ai souvent fait des arrêts sur image autours de moi,  j’ai été émerveillée, touchée, par la volonté de jeunes et de moins jeunes citoyens venant de différents coins de notre chère belle ville pour nous soutenir.

Des personnes que j’ai appris à connaitre durant ces derniers mois, je peux simplement vous dire Bravo et Merci pour ce que vous avez porté et défendu à nos côtés, je ne regrette qu'une chose, ne pas avoir atteint le but espéré pour vous rendre ce que vous m'avez donné.

Aujourd'hui c'est quelques lignes sont avant tout pour vous remercier,
 vous qui nous avez soutenu, vous qui êtes souvent dans l'ombre,
mes lignes existent pour que vous continuez l'aventure avec nous, 
car même si nous avons perdu électoralement, 
nous y avons tant gagné de nous rencontrer et de nous côtoyer.


MERCI ET BRAVO A VOUS !



samedi 9 mars 2013

Un Don, Une Aide, Un Soutien !



Cette semaine, en roulant dans mon département La Seine Saint Denis, mon regard c'est figé en traversant les villes voisines sur une plaque celle  "Des Restos Du Coeur", plaque surement qui m'a semblé plus visible de nos jours par les temps qui courent, un regard, mon regard c'est attristé en observant la scène qui ce déroulait devant moi, et là c'est leur weekend d'action alors je saute sur l’occasion pour parler d'eux !

Les Restos Du Coeur, c'est une grande et belle histoire qui n'est pas d'aujourd'hui (petit signe de remerciement au sacré fondateur que fut "Coluche"), c'est ceux qui viennent en aide tout au long de l'année parce que la misère n'a pas de répit, ceux qui aide les plus démunis d'entre nous, et ce week les bénévoles qui font un sacré boulot (bravo à vous) seront surement dans un hyper près de chez vous, alors chacun avec nos moyens aidons les à faire de cette action, une belle action de Solidarité !

COLLECTE NATIONALE - MARS 2012
La grande collecte nationale des Restos aura lieu les 8 et 9 mars 2013 
dans la plupart des grandes et moyennes surfaces




vendredi 8 mars 2013

Nous Les Femmes !



Aujourd'hui, encore une année qui s'écoule..., avec toujours autant d'inégalité voir dans certains pays des horreurs à l'encontre des femmes qui se déroulent tous les jours et où souvent je sens l'impuissance m'envahir face à ce constat.

Aujourd'hui, 08 mars 2013, journée internationale de la femme, elles sont là pour dénoncer, montrer du doigt ce que les autres jours de l'année certaines personnes n'observent jamais...

J'ai tendance à me dire que le combat de nos mères est encore plus d'actualité lorsque le soir j'allume ma télé, et j'ai souvent le nom de ces femmes qui ont marqué l'histoire et nous on fait avancer qui virevolte dans ma tête, j'aime ce devoir de mémoire qui me fait continuer et ne jamais oublier...

A notre époque, malgré les quelques avancées, je n'oublie pas que dans des domaines comme le travail, la politique, la vie de tous les jours, nous ne sommes pas égaux sur l'échelle sociétale !

En ce jour et tous les autres jours, 
Je n'oublie pas que des femmes sont en souffrances ici et ailleurs, 
Je n'oublie pas que des femmes meurs tous les jours, 
Je n'oublies pas que des femmes sont enfermées pour avoir voulu exister,
Je n'oublie pas que des femmes se battent quotidiennement pour obtenir des droits,
Je n'oublie pas en regardant les générations à venir que notre combat est aussi pour eux !

Alors, Oui cette journée est importante pour Nous, 
et elle devrait exister dans nos têtes tous les jours de l'année...

Pour ma part, une petite confidence ce soir, j'ai décidé de ne plus oublier cette date en démarrant mon second objectif annuel aujourd'hui. 
Prendre cette date, si symbolique à nos yeux, pour arrêter la cigarette (peut être futile mais tellement difficile...), c'est donc elle qui va m'aider car elle me fera penser à toutes les femmes qui combattent beaucoup plus que moi sur cette terre et là je dis chapeau bas Mesdames, elle me permettra de ne pas faiblir et de me dire que chaque jour qui avance c'est une journée de plus de gagner pour être sur les pavés afin de continuer à défendre nos droits à Nous Les Femmes !