samedi 31 mai 2014

Confidence




Enfin…, 

Ecrire pour se libérer, soulager son esprit, son cœur, c’était devenu inévitable…, c’est chose faite !

Avec le temps, notre destin, on apprend à le prendre en main, c’est nous qui l’écrivons, mon entourage avait raison.

Quand je me lance dans mes quêtes, dans mes combats que certains fataliste trouvent inutiles, moi je réponds que je suis absorbée, passionnée, j’y mets mon cœur, mon dévouement, mes tripes, je donne tout, parfois j’y perds même des plumes et alors j’assume…,

Pourquoi ? 
Parce ce que je me ressource en vous, quand à travers mes actions j’aperçois un léger petit fil de lumière qui m’indique que vous reprenez espoir, que vous vous sentez soutenus et accompagnés, de nouveau libre de penser et d'espérer, et que l’envie d’avancer est de nouveau sur l’échiquier, alors le combat ne fait que commencer et comme on n’a su me l’enseigner un combat n’est pas perdu tant que nous ne l’avons pas mené jusqu’au bout !

Et même si on le perd, vous savez quoi on y gagne en rencontre, en échange, à l’intérieur de soi, mais surtout en rapport humain, n’est pas l’essentiel à notre époque.

A ce jour, je me lance, je fonce, j’avance…

A ce jour, je débats, je défends, je prends position…


A ce jour, je ne nie pas mon passé mais sachez le mon avenir sera différent.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire